Home
EEAS
Hors Union
Staff in delegations
Contract Agents
Local Agents
Newsletters
Forum
Archive

EU External Action  

 

EEAS & EU delegations staff

Nos enfants méritent une Europe qui préserve leur mode de vie. Ils méritent une Europe qui leur donne les moyens d’agir et qui les défend. Ils méritent une Europe qui protège.
JC Junker (SOTEU, 14/09/2016)

 

EEAS

Outside Union - Hors Union

Latest Bulletin

 

Newsletters

Have your say on our blog

 

Latest news

Information

Conférence

Action extérieure : De la stratégie globale à l'action concrète

Confrontée à un niveau jamais égalé de menaces extérieures et de défis internes, l'Union n'a plus d'autre choix que de renforcer sa cohésion et se donner les moyens d'agir efficacement sur la scène internationale. Conscients des effets croisés des crises qui nourrissent un sentiment de défiance croissant chez les citoyens, à l'égard tant de "Bruxelles" que des politiques nationales, le Haut représentant, le président de la Commission et d'autres responsables politiques ont lancé, depuis quelques semaines, diverses idées tendant à renforcer les frontières extérieures, assumer la défense de l'Europe, conduire des opérations de stabilisation ou encore conforter la place et le rôle de l'Union sur la scène internationale. Mais la fenêtre d'opportunité est étroite et le chemin jonché d'obstacles. Ces grandes manœuvres peuvent-elles vraiment déboucher sur des progrès concrets ? Quelles en seraient les conséquences pour le personnel du Service extérieur?

Jeudi 29 septembre 13:00 -14:00
JOY 02/A546

Conférence

Prévenir les risques psycho-sociaux dans les institutions

06 octobre,13:00 -14:00
JOY 02/A546

 

Le Tribunal de la fonction publique annule les élections professionnelles du SEAE !

Lettre demandant un scrutin proportionnel pour l'élection du Comité du personnel du SEAE.

Notre régime de pensions est-il en danger ? (planches présentées lors d'une conférence au SEAE le 15 sept. 2016)

édito : Un diagnostic… A quand les actes ?

En rencontrant le Comité du Personnel à l'occasion de la plénière du Comité du personnel du SEAE, la Vice-Présidente / Haute Représentante vient de rappeler son engagement en faveur du dialogue social.

Lors de ces échanges, une communauté de vues a été constatée : trop de collègues sont démotivés, il existe encore beaucoup de chevauchements et de frictions entre les services de la Commission et du SEAE et un manque de cohérence; il faut par conséquent remobiliser les collègues, rationaliser le travail des services et rééquilibrer les sources de personnel, notamment en ce qui concerne les postes d’encadrement entre le siège et les délégations, fluidifier les transferts entre institutions, tout en assouplissant les exercices de mobilité et de rotation.

Un constat d’échec, donc en ce qui concerne le « management » et un vaste programme auquel devra s’atteler dès maintenant le nouveau Directeur Général pour le personnel et les finances, Gianmarco Di Vita.

La HRVP, qui a par ailleurs loué le professionnalisme et le dévouement du personnel, nous a assuré qu’elle veillerait personnellement à la mise en œuvre des mesures de correction, dont acte !

Cette plénière a par ailleurs été l’occasion de faire le point sur nombre de dossiers, des concours internes, à la flexibilisation de l’exercice de mobilité, en passant par le renforcement de la sécurité, notamment dans les délégations (on nous a annoncé la création de nouveaux postes de RSO) et avec de nouvelles promesses pour les AL, alors que la perspective de licenciement réapparaît suite aux exercices de redéploiement et de régionalisation. Quant au paiement de l'allocation scolaire pour les collègues en délégation, pas de solution en vue pour le moment, même si l'administration nous a assuré y travailler.

La Commission semble de son côté avoir mis un terme, temporairement, au rapprochement amorcé sur les questions de gestion de personnel en refusant de participer au groupe de travail qui devait être constitué à cet effet. Nous devrons donc revenir sur chacun de ces sujets et rester vigilants afin de s’assurer qu’effectivement les choses vont progresser. Seul le dialogue social franc et constructif permet d’avancer.

Car ce constat partagé avec la HR / VP rejoint bien ce que tous, nous ressentons quotidiennement. Point besoin d’enquête de satisfaction pour cela, surtout si cette dernière n’est pas suivie d’effets ! Les résultats de l’exercice 2015 n’ont pas à notre connaissance été utilisés pour améliorer la situation. Pourtant, les conclusions étaient déjà sans appel : une absence généralisée de leadership à tous les niveaux, pas de communication interne, un travail en silo et in fine, malgré une fierté, toute relative, de travailler pour le SEAE et un engagement partagé, pas assez de reconnaissance pour l’apport de chacun et une perte de motivation. Ceci se manifeste par l’absence de perspectives de carrières pour toutes les catégories, qu’il s’agisse des fonctionnaires à l’horizon bouché, des agents temporaires soumis aux incertitudes du renouvellement de leur contrat, des AC qui doivent partir, des AL qui sont le plus souvent ignorés et représentent les premières victimes des efforts de rationalisation (régionalisation etc.).

Pourtant, l’enquête de satisfaction 2016 vient d’être lancée, sans consultation du personnel ni sur le format, ni le contenu. Pouvons-nous nous attendre à un effet cette fois-ci ?

21/03/2016

[Top]

 

                    Page updated on 26/07/2016